Audit Environnemental, social et de gouvernance : ses avantages

21 novembre 2019

Les aspects environnementaux, sociaux et de gouvernance d'entreprise (ESG) et, plus généralement, les aspects extra-financiers, prennent une place de plus et plus importante dans les opérations de fusions/acquisitions et autres transactions. Pour les sociétés de capital-investissement, une approche pragmatique de la gestion de l’ESG contribue non seulement à garantir et maintenir la compétitivité, mais peut également servir de base pour une meilleure gestion du risque et contribuer à la valorisation future.

L'importance croissante des aspects ESG est évidente. Cela se reflète par exemple dans le nombre croissant de signataires des "Principes pour l'investissement responsable des Nations Unies" (UN PRI). Depuis le lancement de l’UN PRI en 2006, le nombre des signataires est passé de 63 à environ 2700, ce qui représente aujourd'hui plus de 85 milliards d’US dollars d’actifs sous gestion. La plupart des signataires viennent de Scandinavie, de France ou des Pays Bas. Toutefois, dans un marché européen où une réglementation de la finance durable se construit, le besoin croissant des  General Partners (GPs) de toute l'Europe de prendre en compte les aspects ESG ne peut
être ignoré. Alors qu'une caractérisation complète des "normes" ESG doit encore être définie, une approche pragmatique de la gestion ESG intégrant des éléments clef déjà établis, devrait constituer la première étape pour toutes les parties prenantes (General partners et Limited Partners).

 



Si la mise en œuvre d'une politique d'investissement responsable ou ESG met en évidence l'engagement d'un investisseur, il est toutefois essentiel de mettre en place un cadre d'évaluation de la performance et de reporting qui permette d'identifier et de gérer les aspects environnementaux, sociaux et de gouvernance essentiels tout au long de la chaîne d’investissement. Un tel système implique un processus de due diligence approprié et une coopération constante avec les sociétés d'investissement et les sociétés du portefeuille au cours de la période d’investissement et de sortie pour contribuer à la performance ESG et ce, pour tous les acteurs impliqués.

Lorsqu'elle est correctement mise en œuvre, la gestion des aspects ESG répond aux exigences des Limited Partners (LPs) et joue donc un rôle important dans les activités de financement des GPs. Le système de gestion aide également à mieux gérer les risques et à identifier les possibilités de valorisation des biens dans divers domaines, tels que la gestion des ressources, l’attractivité des employeurs ou le développement des entreprises. En résumé, cela génère une valeur ajoutée pour toutes les parties prenantes impliquées, reflétant les principes de l'investissement responsable.